Yanette
IP Networks Analyst
" I know where I am going. "
 
Press Room

Press Releases


Our Press Releases are now available in RSS Feed.

La tournée Vigilance sur le Net de Vidéotron reprend la route pour une troisième année consécutive (French only)

Montréal, 21 septembre 2009 – Plus pertinente et utile que jamais, la tournée Vigilance sur le Net de Vidéotron reprendra sous peu la route pour une troisième année consécutive. Cette fois, ce sont Châteauguay, Granby, Montréal, Saint-Bruno et Sainte-Adèle qui recevront la visite du populaire comédien et porte-parole de la tournée, Antoine Mongrain, qui sera accompagné – sur vidéo – par le concepteur du projet, Denis Talbot, aussi connu sous le sobriquet de M. Net.

« Toutes les études sur le sujet arrivent à la même conclusion : non seulement les dangers et les enjeux liés à l’utilisation d’Internet ne diminuent pas, mais ils se multiplient et se diversifient. C’est pourquoi nous avons décidé de reconduire la tournée Vigilance sur le Net », explique le directeur général, Communications corporatives de Vidéotron, Marc Labelle.

De nouveaux outils à venir pour les écoles
En plus de proposer une série de rencontres avec les élèves des écoles secondaires qui seront visitées entre septembre et novembre, Vigilance sur le Net innovera cette année en se rapprochant encore davantage de la direction et du corps enseignant des écoles.

« Les directeurs d’école et les professeurs occupent une place privilégiée pour nous aider à mettre en place un programme de sensibilisation qui soit adapté aux besoins du système scolaire et qui permette d’ouvrir le dialogue avec les jeunes sur les sujets qui les intéressent. Quelles sont leurs habitudes sur Internet ? Comment perçoivent-ils les dangers liés à la navigation ? Quelle est leur compréhension de la cyberintimidation ? Savent-ils ce qu’est la  cyberdépendance, un problème qui se répand à une vitesse folle ? C’est à des questions comme celles-là que nous voulons proposer des solutions avec les outils de sensibilisation que nous offrirons aux écoles à compter de 2010 », confie Marc Labelle.

Des dangers toujours aussi présents
En face de prédateurs, de fraudeurs et de harceleurs plus sournois et déterminés que jamais, la sensibilisation aux dangers d’Internet constitue une des meilleures armes qui puisse être offerte aux jeunes, à leurs parents et aux enseignants. Parfois auréolés d’une image positive, certains réseaux ou applications de téléchargement de musique sont devenus des outils de choix pour piéger les internautes insouciants. Il en va de même du partage de fichiers, de l’offre de faux cadeaux, de l’hameçonnage, de la divulgation de mots de passe et même du clavardage ou des réseaux sociaux, qui recèlent des dangers réels.

« Certains fichiers particulièrement attirants qu’on vous envoie peuvent transporter des virus capables d’effacer des pans entiers d’un disque dur ou installer des logiciels qui enregistrent tout ce qu’un utilisateur peut taper au clavier, incluant ses mots de passe », explique Marc Labelle. « Pour des fraudeurs ou voleurs d’identité, il s’agit d’une véritable mine d’or. Il faut être extrêmement vigilant avant d’ouvrir un courriel ou un fichier joint et s’assurer que la personne dont il semble provenir nous l’a bien envoyé. »

Des rencontres avec plus de 25 000 jeunes
À ce jour, les trois éditions de la Tournée Vigilance sur le Net, une initiative mise sur pied par Vidéotron en 2007, auront permis de rejoindre directement pas moins de 25 000 jeunes, en plus  d’en sensibiliser des milliers d’autres, auxquels s’ajoutent des centaines d’enseignants et de parents qui auront pu en apprendre un peu plus sur le sujet. La portée de ce dernier volet de la tournée est d’ailleurs d’autant plus appréciable qu’une enquête conduite en 2007 par Léger Marketing avait révélé que même si 87 % des parents interrogés étaient conscients des dangers de la navigation sur le Net, seulement 29 % avaient installé un logiciel de contrôle parental sur le ou les ordinateurs de la maison.

« Nous ne doutons pas que, la sensibilisation faisant son œuvre, ce dernier pourcentage est très probablement plus élevé aujourd’hui. Il n’en reste pas moins que, même si les jeunes connaissent bien Internet, ils ne s’en méfient pas suffisamment. Dans ce contexte et face à des phénomènes tels que la cyberintimidation, le harcèlement, le vol d’identité ou la problématique émergente de la cyberdépendance, nous ne pouvons pas baisser les bras. Jeunes, parents et enseignants ont besoin d’information et nous croyons que nous avons un rôle à jouer à cet égard », de conclure Marc Labelle.

Vidéotron ltée (www.videotron.com) filiale à part entière de Quebecor Media inc., est une société intégrée de communications œuvrant dans les domaines de la télédistribution, du développement multimédia interactif, des services d'accès Internet, de la téléphonie par câble et de la téléphonie sans fil. Vidéotron est un chef de file en nouvelles technologies, grâce notamment à son système de télévision interactive illico et à son réseau à large bande lui permettant d'offrir, entre autres services, l'accès Internet haute vitesse par modem câble et la télévision en modes analogique et numérique. Au 30 juin 2009, Vidéotron comptait au Québec 1 732 621 clients à son service de télédistribution. Vidéotron est également le numéro un de l'accès Internet haute vitesse au Québec avec 1 109 900 clients à ses services par modem câble au 30 juin 2009. À cette date, Vidéotron avait activé 73 483 lignes de son service sans fil et assurait le service de téléphonie par câble à 934 837 foyers et organisations du Québec. Le 26 août 2009, Vidéotron a atteint un nouveau sommet dépassant le cap du million de clients à son service illico télé numérique. Vidéotron a également obtenu, et ce, pour une quatrième année consécutive, le prestigieux titre d’entreprise de télécommunications la plus admirée des Québécois, décerné par la revue Commerce, selon un sondage Léger Marketing.
 


Top

Note: Promotions announced in past press releases may be modified without prior notice.